Contenu

100 ans d’agriculture en Pays de la Loire

Depuis 2014 se déroule le cycle des commémorations du centenaire de la première guerre mondiale. La direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DRAAF) des Pays de la Loire a souhaité s’inscrire dans cet événement mémoriel, au travers d’une publication retraçant l’évolution de l’agriculture ligérienne depuis ce conflit majeur.

En août 1914, en pleine moisson, plus de la moitié des travailleurs valides partent au front, laissant aux femmes la responsabilité des fermes. Du fait de sa forte ruralité, et les populations des campagnes fournissant l’essentiel des combattants d’infanterie, la région enregistre des pertes très élevées en soldats. Moins de bras, mais aussi moins de chevaux en raison des réquisitions de l’armée, c’est dans ce contexte que débute après-guerre la métamorphose de l’agriculture, tant dans ses structures que dans ses pratiques.

L’étude du service régional de l’information statistique et économique de la DRAAF, à partir d’un fonds documentaire remontant à la fin du XIXe siècle, illustre les grandes étapes de cette mutation d’une agriculture dans son temps. Très forte réduction du nombre d’exploitations, impact des politiques publiques nationales puis communautaires, tournant des « trente glorieuses », mécanisation, recours aux engrais, aux produits phytosanitaires, sélection génétique des espèces, formation des hommes, sont autant d’évolutions qui conduisent à d’importants gains de productivité et à un accroissement de la production.

Les exploitations s’agrandissent, les modes de faire-valoir évoluent. La part de la main d’œuvre salariée augmente. La physionomie du paysage se transforme avec une utilisation du sol en mouvement. Dans le même temps, les industries agro-alimentaires se développent et assurent la transformation des productions.

Télécharger le document, ses annexes, la carte ancienne et le communiqué de presse.