Contenu

Actualités du SRISE

Forêts - scieries 2015 : le bois énergie continue sa progression
En 2015, récolte de bois et activité des scieries sont en augmentation par rapport à l’année précédente en Pays de la Loire, contrairement à ce qui est observé en France. La hausse de la récolte profite encore particulièrement au bois énergie, alors que les récoltes de bois d’œuvre et de bois d’industrie sont en repli.
Lire l’étude
 
Note de conjoncture trimestrielle - 3e trimestre 2016
Voir les informations conjoncturelles du 3e trimestre 2016 pour les productions végétales, les productions animales, les industries agroalimentaires et l’agroenvironnement.
 
Enquêtes Cheptels 2016
Entre le 2 et le 30 novembre 2016, plus de 700 exploitations agricoles implantées dans un des 5 départements de la région Pays de la Loire, seront contactées par un des enquêteurs du service régional de l’information statistique et économique de la DRAAF.
voir la suite
 
Enquête structure 2016
D’octobre 2016 à janvier 2017, le Service de la statistique et de la prospective du Ministère en charge de l’Agriculture organise une enquête sur la structure des exploitations agricoles et sur la structure des vergers.
En savoir plus
 
Mémento des industries agroalimentaires 2016 et bilan IAA 2014
Le mémento des IAA 2016 a été mis à jour.
Le bilan IAA 2014 vient de paraître :
Près de la moitié des salariés de l’agroalimentaire ligérien dans l’industrie des viandes
 
Fiche filière vigne
La fiche et ses annexes viennent d’être mises à jour.
 
Agreste - Entre 2010 et 2015, la hausse de l’emploi salarié agricole ne compense pas le recul du nombre de chefs d’exploitation
Entre 2010 et 2015, la baisse du nombre d’exploitations et celle de l’emploi agricole se poursuivent, mais à des rythmes moindres que sur la période 2000-2010, notamment pour les exploitations moyennes et grandes. Sur la période, le nombre de chefs d’exploitation recule continûment, tandis que l’emploi salarié progresse.
Voir le document et son annexe
 
BILAN de campagne 2015-2016 des chicorées, laitues et poireaux
Les producteurs de laitues et surtout de poireaux primeurs révisent leurs surfaces à la baisse. De plus, les conditions climatiques difficiles limitent la production des chicorées,laitues et poireaux en Pays de la Loire.
Voir le document
 
Fiche filière grandes cultures
La fiche et ses annexes viennent d’être mises à jour
 
RICA - 2014 : des résultats en région plus élevés qu’au niveau national
Après la baisse de 30 % enregistrée en 2013, le résultat des exploitations agricoles des Pays de la Loire peine à se redresser. Toutes orientations confondues, il se stabilise à 43 000 €, soit 25 300 € par unité de travail non salarié (UTANS). Par exploitation, c’est 10 400 € de plus que le résultat national, et 7 000 € de plus par UTANS. Une exploitation sur deux améliore son résultat en 2014 contre seulement une sur trois en 2013. 10 % des exploitations sont en déficit, c’est deux points de moins que l’année précédente et cinq points de moins qu’au niveau national.
voir le document
 
La filière viande des Pays de la Loire : un élevage diversifié, une industrie en mutation
Etude réalisée dans le cadre d’un partenariat INSEE-DRAAF
La filière viande emploie 50 000 personnes dans les Pays de la Loire en 2013. La région est au deuxième rang national de production de viande après la Bretagne. Elle se caractérise par la diversité de ses viandes, parmi lesquelles les volailles se démarquent en termes de volumes produits et de labels qualité. La production de viande occupe un tiers de l’emploi des exploitations agricoles régionales. En aval de la filière, les activités industrielles d’abattage et de transformation emploient huit salariés sur dix. L’abattage de volailles est en hausse quand celui de bovins et porcins est orienté à la baisse. La richesse dégagée par les entreprises d’abattage et de transformation varie fortement selon l’activité ou la segmentation par espèce. Le volume d’emplois et le vieillissement des outils de production influent sur les résultats économiques. La répartition de la valeur produite au sein de la filière constitue un enjeu pour le maintien des différents maillons de la chaîne de production.
 
Agreste - Campagne 2015 – Radis – Concombres – Tomates
En 2015, les surfaces de radis, de concombres et de tomates, ainsi que leur production, progressent par rapport à la précédente campagne. Le temps maussade retarde le début de saison des différents légumes. Le marché trouve un certain dynamisme au printemps. La situation de la tomate se complique en été.
voir le document
 
Agreste - L’agriculture biologique repart en 2015
En termes de superficie en mode de production biologique, les Pays de la Loire se situent en 2015 au quatrième rang des régions françaises. Au niveau régional comme au niveau national, la croissance des surfaces et du nombre d’exploitations bio a été soutenue entre 2008 et 2011, puis a ralenti entre 2012 et 2014. Elle repart nettement en 2015. La région occupe la première place pour les surfaces de cultures fourragères bio, le nombre de têtes en vaches laitières et en truies reproductrices. Le mode biologique mobilise en moyenne plus de main-d’œuvre que le mode conventionnel, notamment dans les exploitations où dominent l’arboriculture, la viticulture ou le maraîchage.
Voir le document
 
Fiche filière lait de vache
La fiche et ses annexes viennent d’être mises à jour.
 
Fiche filière porcins
La fiche et ses annexes viennent d’être mises à jour.
 
VAL DE LOIRE : Pratiques culturales en viticulture 2013
Une campagne 201 3 difficile d’un point de vue phytosanitaire
Dans de nombreux bassins viticoles, dont celui du Val de Loire, la pression parasitaire observée en 201 3 s’est révélée forte, générant un nombre important d’interventions phytosanitaires notamment fongicides. Les données 201 3 confirment que le vignoble du bassin Val de Loire fait l’objet d’une pression herbicide plus marquée qu’à l’échelon national moyen. C’est une tendance inverse est observée pour les interventions hors herbicides (fongicides et insecticides). Certaines pratiques recommandées progressent : l’enherbement, la mixité des techniques d’entretien du sol, certaines techniques d’application des produits phytosanitaires et de protection de l’applicateur.
 
Fiche filière viande bovine
La fiche et ses annexes viennent d’être mises à jour.
 
Agreste - Melon 2015 : la concentration de production au cours l’été entraîne une crise conjoncturelle
Le retard de production, dû au temps maussade du mois de mai, concentre les récoltes de la mi-juillet à la mi-août. La demande ne peut absorber l’excès de volumes à cette période. Les prix chutent et le melon est en crise conjoncturelle pendant 5 semaines.
Voir le document
 
Dossier territorial : L’agriculture des Pays de la Loire est riche et très diversifiée
L’agriculture en Pays de la Loire occupe une place centrale dans l’aménagement du territoire, dans l’emploi et la production de richesse. La douceur du climat, la diversité des sols, liée notamment à l’histoire géologique de la région, point de rencontre entre le Massif armoricain à l’ouest et le Bassin parisien à l’est, la proximité de la façade atlantique, le passage de la Loire, les savoir-faire reconnus, figurent parmi ses grands atouts.
Voir la mise à jour
 
Agreste - Le bois énergie dope la récolte de bois
En Pays de la Loire, en 2014, la récolte de bois rond est en augmentation de 10 % par rapport à l’année précédente, année déjà favorable. Cette hausse profite encore particulièrement au bois énergie. Pour la troisième année consécutive, l’activité des scieries est en repli.
Voir le document
 
Le Grand Ouest, premier bassin de production et de transformation de viande de France
Le bassin Grand Ouest représente 60 % de la production nationale de viande. Cette activité, en amont de la filière, pèse pour un tiers de l’emploi agricole du bassin. En aval, les salariés occupent essentiellement des activités industrielles et de commerce, parmi lesquelles l’abattage, la transformation et le commerce de gros qui regroupent près de 63 000 emplois. En France, la moitié des salariés de l’abattage travaillent dans le bassin Grand Ouest. La production de viande et l’abattage sont très présents dans les Pays de la Loire et en Bretagne et regroupent des entreprises de grande taille. Le bassin normand est composé d’un réseau dense de petits établissements, plus orienté vers le commerce de gros. Face aux difficultés, la filière doit poursuivre sa réorganisation.
Etude réalisée dans le cadre d’un partenariat INSEE-DRAAF avec les régions Bretagne, Basse-Normandie et Haute-Normandie
Voir l’étude
 
Agreste - Le chiffre d’affaires des entreprises agroalimentaires ligériennes progresse de 5 % en 2013
En 2013, les entreprises agroalimentaires ligériennes ont réalisé 2milliards d’euros de valeur ajoutée et 13 milliards d’euros de chiffre d’affaires, maintenant les Pays de la Loire au deuxième rang des régions françaises. Les industries de la viande, des produits laitiers et de la boulangerie pâtisserie industrielle concentrent les trois quarts de l’emploi, du chiffre d’affaires et de la valeur ajoutée de l’agroalimentaire régional. Six établissements sur dix ont moins de dix salariés.
Voir le document
 
Les abattages régionaux de poulets ralentissent en 2014
Les établissements des Pays de la Loire réalisent 31 % des abattages nationaux de volailles. Les tonnages régionaux abattus en 2014 sont supérieurs à ceux de 2013 pour la plupart des espèces. La Vendée concentre près de la moitié des abattages de volailles de la région. Le solde des échanges extérieurs de viande de poulet devient négatif en 2014.
Voir l’étude