Contenu

Agriculture biologique et qualité des produits agricoles et alimentaires

Agriculture biologique

« L’agriculture biologique repart en 2015 »
En termes de superficie en mode de production biologique, les Pays de la Loire se situent en 2015 au quatrième rang des régions françaises. Au niveau régional comme au niveau national, la croissance des surfaces et du nombre d’exploitations bio a été soutenue entre 2008 et 2011, puis a ralenti entre 2012 et 2014. Elle repart nettement en 2015. La région occupe la première place pour les effectifs de poulets de chair, de vaches laitières et de truies reproductrices. Le mode biologique mobilise en moyenne plus de main-d’œuvre que le mode conventionnel, notamment dans les exploitations où dominent l’arboriculture, la viticulture ou le maraîchage.
L’ agriculture biologique en Pays de la Loire en 2011

Autres documents

Voir les données 2014 de l’observatoire régional de l’agriculture biologique des Pays de la Loire (Orab) est un dispositif coordonné et animé par le pôle bio des Chambres d’agriculture des Pays de la Loire avec la participation, au sein d’un comité de pilotage, de la Coordination agrobiologique, de l’Interbio des Pays de la Loire et de la Draaf.
Diaporama du 20 février 2013 élaboré en partenariat avec le pôle "agriculture biologique" de la chambre régionale d’agriculture
Programme national « Ambition bio 2017 »
Lors des assises nationales de l’agriculture biologique le 10 octobre 2012, le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt a confirmé sa volonté de donner un élan supplémentaire au développement de l’agriculture biologique.
Un programme national « Ambition bio 2017 » a été élaboré suite à une large concertation avec l’ensemble des partenaires concernés.
Dans le cadre de cette concertation, un état des lieux de l’agriculture biologique en Pays de la Loire a été réalisé.
Conférence régionale de l’agriculture biologique
A l’occasion de la conférence régionale de l’agriculture biologique du 2 février 2012, un diaporama a été élaboré en partenariat avec le pôle "agriculture biologique" de la chambre régionale d’agriculture.
L’agriculture biologique en Pays de la Loire : synthèse d’éléments disponibles auprès de l’Agence BIO, des Chambres d’Agriculture, de l’Observatoire Régional de l’agriculture biologique ainsi que du réseau des nouvelles des marchés (RNM). Non exhaustive, elle a vocation à présenter des ordres de grandeur sur l’agriculture biologique et sa place dans les Pays de la Loire.

Signes officiels de qualité

Les signes officiels de qualité, un atout pour les produits ligériens
Document réalisé en partenariat avec l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO)

Lors du recensement agricole réalisé en 2010, plus de 5 900 exploitations ligériennes, soit 17 % de l’ensemble des exploitations (+ 4 points par rapport à 2000), déclarent avoir au moins une production sous signe de qualité officiellement reconnu (AOC-AOP, IGP, label rouge, agriculture biologique). Près de 2 500 exploitations produisent sous label rouge. Environ 2 100 exploitations sont engagées dans les signes AOP-IGP (dont une large majorité en viticulture) et 1 650 environ sont converties ou en cours de conversion à l’agriculture biologique. Les zones de productions sous Label Rouge se situent la plupart du temps dans les aires d’Indication géographique protégée (IGP), notamment en volailles. Ainsi, les exploitations concernées par le Label Rouge sont aussi, le plus souvent, engagées dans une démarche IGP. Les différentes orientations de production ne privilégient pas les mêmes signes de qualité.
Production sous signe de qualité, un atout pour les filières animales
Signes d’identification de la qualité et de l’origine dans les Pays de la Loire