Contenu

Bilan annuel 2018 conjoncture lait de vache

Sur un an, la collecte régionale est en baisse de 1,1 %. Le repli
concerne tous les départements, excepté le Maine-et-Loire dont le
niveau de livraison reste stable. Le début d’année est favorable
grâce à la qualité des fourrages et au prix attractif du lait.
Toutefois, directement impactée par la sécheresse estivale, la
production décroît nettement en fin de période comparativement à
celle de 2017. Le prix du litre de lait bénéficie directement de la
baisse des volumes. Ainsi, à 363 €/1 000 l, il progresse à nouveau en
2018 (+ 4,2 %), après la hausse de 14,6 % observée en 2017. Les taux
protéique et butyreux évoluent respectivement de - 0,9 % et + 0,1 %.
La part croissante de la production en bio (+ 25,3 % par rapport à
celle de l’an dernier), soit 5 % des livraisons régionales (+ 1 point par
rapport à celles de 2017), résulte de l’impact de l’afflux des
conversions en bio entamées en 2015. En contrepartie, la
valorisation du lait bio (464 €/1 000 l) recule de 1,1 % sur l’année.
Voir les chiffres de l’année 2018