Contenu

Bilan de l’année agricole

Année 2015

Bilan de l’année agricole 2015 en Pays de la Loire : crise conjoncturelle en viandes porcine et bovine
En 2015, les conditions climatiques ont été très favorables aux cultures de céréales à paille qui réalisent de très bons rendements. Mais, au vu des productions et des stocks mondiaux importants, les cours des céréales fléchissent. L’extrême douceur automnale a prolongé les récoltes légumières et prairiales. Face à une demande qui ne peut absorber cette offre excédentaire et à une chute des prix, les maraîchers sont contraints de détruire des marchandises. Les arboriculteurs sont satisfaits de la nouvelle récolte en pommes et poires qui s’annonce plus favorable, en qualité et en quantité pour la pomme, face à une production européenne en repli. Les viticulteurs déclarent un très bon millésime 2015. La fin des quotas laitiers au 1er avril 2015 entraîne une surproduction de lait aux niveaux européen et mondial et, ipso facto, un effondrement de son prix. Pour remédier au manque de trésorerie, les éleveurs décapitalisent. L’afflux de vaches laitières dans les abattoirs entraîne, non seulement une baisse des cotations de vaches de réforme mais également celle des autres catégories bovines. Les éleveurs de porcins traversent également une année particulièrement difficile. Face à cette crise de l’élevage, un plan de soutien est mis en place. En aviculture, le bilan est mitigé. Les abattages de volailles progressent dans l’ensemble avec, toutefois, des prix à la production en repli.

Voir les bilans précédents
2014 : des produits impactés par l’embargo russe
2013 : une année marquée par des conditions climatiques chaotiques
2012 : prix des produits et des intrants en hausse
2011 : la demande des pays tiers soutient la hausse des prix agricoles
2010 : une année favorable aux productions végétales, préjudiciable pour la moitié des éleveurs (bovins viande et porcs)
2009 : une année difficile pour l’agriculture
2008 : recul des cours et augmentation des coûts de production
2006 : des productions à la baisse mais des cours plutôt en hausse
NB : le bilan 2007 n’a pas été réalisé