Contenu

Conjoncture trimestrielle

4e trimestre 2017

Télécharger la note et ses annexes
A la une ...
Issue des travaux des Etats Généraux de L’Alimentation, la feuille de route portant la politique alimentaire du Gouvernement a été présentée le 31 janvier 2018. Elle est structurée autour de trois axes stratégiques ...
Météo -
Le 4e trimestre est particulièrement sec. La douceur domine, en particulier dans le nord de la région. L’ensoleillement est excédentaire notamment sur le littoral et, dans une moindre mesure, à l’intérieur des terres.
Productions végétales -
Les récoltes de maïs et tournesol se font dans de bonnes conditions avec des rendements au-dessus de la moyenne quinquennale pour le premier et record pour le second. Les semis des céréales d’hiver se déroulent sans difficulté. Par rapport à 2016, les emblavements semblent quasi stables pour le blé tendre, le blé dur et le triticale, en recul en orge d’hiver et en hausse sensible en colza. La parité euro - dollar et l’abondance des stocks mondiaux pèsent sur le marché des céréales.
La campagne des légumes de serre se termine à la mi-novembre. L’activité se concentre sur la commercialisation de la mâche, du radis et du poireau. La douceur des températures en début de trimestre favorise la production de légumes d’hiver mais pas leur consommation. Le retour du froid ouvre des perspectives pour la mâche et le radis d’autant plus que la région est la dernière à en produire. Les ventes de poireau, sous l’influence des bassins leaders, restent décevantes. Dans un contexte d’offre européenne réduite, les pommes et poires régionales se négocient à prix élevés.
La faiblesse des stocks et de la vendange 2017 entraîne une forte hausse des prix du Muscadet et un repli des volumes achetés par le négoce.
Intrants -
Les prix de l’énergie et des engrais remontent.
Productions animales -
Les principales catégories de bovins enregistrent une diminution des volumes abattus par rapport à 2016 et 2015. La consommation de viande bovine est en recul de 1,7 % fin novembre 2017. Les cotations des jeunes bovins terminent l’année 2017 au plus haut. Malgré un léger mieux par rapport à la période précédente, l’année est difficile pour les vaches de réforme. Les broutards bénéficient d’une demande à l’export dynamique et d’une baisse saisonnière très modérée des cotations. Le marché des veaux de boucherie retrouve quelques couleurs en fin d’année. Après un premier semestre difficile, les cotations des agneaux progressent jusqu’en fin d’année. En porc, le cours le plus bas de l’année est atteint en décembre. Malgré cela, et grâce à un bon début d’année, le prix moyen en 2017 dépasse de 6 % celui de 2016. Les achats des ménages restent atones, la reprise d’activité des abattages et la croissance de l’offre sont en partie absorbées par de meilleurs résultats du commerce extérieur en fin d’année.
Pour la volaille, les tendances nationale et régionale restent les mêmes : hausse des tonnages abattus pour les poulets, baisse pour les autres espèces (dindes, canards, pintades). L’indice des prix à la production pour l’ensemble des volailles est resté, tous les mois de 2017, en repli de 5 % par rapport aux moyennes quinquennales mensuelles, avec un recul un peu plus marqué pour la dinde. Côté consommation, seuls les achats d’élaborés de volaille sont en hausse par rapport à 2016. Le trimestre est très favorable au secteur de l’œuf.
La collecte régionale de lait de vache progresse et les prix se tassent autour de 329 €/1000 l. La fabrication de produits laitiers progresse sur un an. Après avoir atteint fin septembre un niveau record, le prix du beurre se replie.
Industries agroalimentaires -
La production augmente de façon marquée en octobre et novembre puis se stabilise. Les prix des matières premières et produits finis sont globalement stables.

Les documents précédents

2017 1er trimestre ; 2e trimestre ; 3e trimestre
2016 1er trimestre ; 2e trimestre ; 3e trimestre ; 4e trimestre
2015 1er trimestre et sa synthèse ; 2e trimestre et sa synthèse ; 3e trimestre ; 4e trimestre
2014 1er trimestre et sa synthèse ; 2e trimestre et sa synthèse ; 3e trimestre et sa synthèse ; 4e trimestre et sa synthèse
2013 1er trimestre ; 2e trimestre ; 3e trimestre ; 4e trimestre
2012 1er trimestre ; 2e trimestre ; 3e trimestre ; 4e trimestre
2011 1er trimestre ; 2e trimestre ; 3e trimestre ; 4e trimestre