Contenu

Conjoncture trimestrielle

2e trimestre 2017

Télécharger la note et ses annexes
A la une ...
Etats généraux de l’alimentation : lancement le 20 juillet et début des travaux fin août
Météo -
Trimestre sec et ensoleillé marqué encore globalement par des déficits pluviométriques de 25 à 35 %.
Productions végétales -
Grandes cultures : rendements en céréales à paille attendus hétérogènes, principalement selon la profondeur des sols. Il se peut que l’impact de l’épisode caniculaire soit limité du fait de céréales très en avance cette année. L’abondance des stocks mondiaux entraîne une baisse des cours des graines, particulièrement forte pour les oléagineux.
Les conditions météo d’avril favorisent l’avancée rapide des semis de maïs et de tournesol mais les levées sont hétérogènes.
Une petite campagne 2016-17 de chargements portuaires totalisant à peine 1 000 000 t.
Prairies : une production d’herbe de printemps en léger déficit mais de bonne qualité.
Fruits et légumes : durant la majeure partie du trimestre, la météo est favorable aux ventes de légumes de serre. Les marchés se repositionnent au gré de la concurrence parfois vive (notamment en tomates). À l’inverse, bon nombre de producteurs de légumes de plein champ souffrent du contexte climatique impactant tant la conduite des cultures que la demande du consommateur. Certaines campagnes débutent prématurément et les produits régionaux ont des difficultés à s’insérer sur un marché souvent encombré, voire saturé.
Arboriculteurs et viticulteurs sont touchés par le gel de fin avril. La vendange s’annonce précoce. Les conditions de l’arrière-saison seront déterminantes pour l’évolution du volume de production de cette campagne 2017.
Productions animales -
Bovins  :
Les principales catégories de gros bovins enregistrent, pour la période allant de janvier à mai et par rapport à 2016, une diminution des volumes abattus. Les poids moyens des carcasses, en baisse, confirment une fluidité des marchés. Celui des veaux de boucherie est en revanche à la peine. Les broutards légers bénéficient d’une demande dynamique ; la hausse saisonnière des cotations se poursuit.
Lait de vache : une collecte en recul, des prix légèrement meilleurs que la moyenne triennale. Toutefois, la tendance baissière amorcée en janvier 2017 se poursuit en mai.
Ovins : rebond des cotations en juin suite au creux tarifaire observé après la période pascale.
Lait de chèvre : des livraisons toujours en berne mais bien valorisées.
En porc, comparé à la conjoncture du premier semestre 2015, la situation est globalement satisfaisante. La cotation moyenne depuis le début d’année dépasse de 11 % la moyenne quinquennale. L’offre restreinte maintient de la fluidité sur le marché où la demande se fait peu active. Le prix de l’aliment évolue peu et les marges des éleveurs demeurent convenables. Néanmoins, des questions se posent quant à la situation française sur le marché européen. Après avoir décroché en mai, les cotations françaises stagnent en juin, creusant un écart défavorable avec les autres pays producteurs. _ Aviculture : hausse des abattages de poulets, repli marqué pour les autres espèces. Le prix à la production et la Tendance Nationale Officieuse (TNO) de l’œuf calibré sont en hausse en glissement annuel. Les abattages de lapins sont en baisse sensible.
Industries agroalimentaires -
La production d’ensemble du secteur rebondit avec des commandes globales soutenues, y compris externes. Les prix des matières premières et des produits finis sont stables. Les stocks ont tendance à s’apprécier et les carnets de commandes à se regarnir. Les prévisions restent prudentes.

Les documents précédents

2017 1er trimestre
2016 1er trimestre ; 2e trimestre ; 3e trimestre ; 4e trimestre
2015 1er trimestre et sa synthèse ; 2e trimestre et sa synthèse ; 3e trimestre ; 4e trimestre
2014 1er trimestre et sa synthèse ; 2e trimestre et sa synthèse ; 3e trimestre et sa synthèse ; 4e trimestre et sa synthèse
2013 1er trimestre ; 2e trimestre ; 3e trimestre ; 4e trimestre
2012 1er trimestre ; 2e trimestre ; 3e trimestre ; 4e trimestre
2011 1er trimestre ; 2e trimestre ; 3e trimestre ; 4e trimestre