Contenu

Enquête PhytoFruits 2018

Qui est concerné par cette enquête et quand ?
À partir du 1er février 2019, le service statistique de la Draaf des Pays de la Loire assure la collecte de l’enquête sur les pratiques phytosanitaires en arboriculture auprès de 219 exploitations.
Cette enquête fait partie du programme de la statistique publique du ministère de l’agriculture. Elle concerne 4926 producteurs répartis sur le territoire métropolitain (y compris Corse) et dans certains DOM (Guadeloupe, Martinique, Guyane) et porte sur 7 espèces : Pommes (bio et non bio), Prunes, Pêches, Abricots, Cerises, Bananes et Agrumes.

En Pays de la Loire, seules les pommes (bio et non bio) sont enquêtées.

Comment va se dérouler la collecte ?
Chaque arboriculteur concerné par l’enquête est prévenu par courrier puis contacté par téléphone par un enquêteur désigné par le service statistique. Au cours de ce contact, l’enquêteur s’assure que toutes les conditions sont remplies pour réaliser l’enquête. Il détermine, avec le producteur, le lot à enquêter. Il convient avec lui d’une date pour un rendez-vous en face à face au cours duquel il collectera les réponses à l’enquête sur ordinateur.
Accéder au questionnaire d’enquête
En complément, le tableau phytosanitaire à renseigner

En quoi cette enquête est-elle utile ? Les informations collectées sont-elles protégées ?
L’enquête sur les pratiques phytosanitaires en arboriculture est reconnue d’intérêt général et de qualité statistique par le Conseil national de l’information statistique (Cnis) (visa n°2019X033AG). Elle permet de répondre au règlement européen n°1185/2009 relatif aux statistiques sur les pesticides.
Les exploitants sélectionnés pour y participer ont obligation de répondre. Les données recueillies sont couvertes par le secret statistique et ne sauraient en aucun cas être utilisées à des fins de contrôle administratif ou de répression économique (loi n° 51-711 du 7 juin 1951 modifiée). Les enquêteurs sont tenus au secret professionnel.

A quoi va servir cette enquête ?
Les résultats permettront d’évaluer les pratiques culturales des arboriculteurs avec un questionnement centré sur les traitements phytosanitaires. Ils serviront à la production d’indicateurs de suivi de l’usage des produits phytopharmaceutiques (IFT) au niveau national et régional. Cette enquête représente la seule source d’information sur les quantités de substances actives utilisées.

Accéder aux résultats de l’enquête précédente
Sur le site de la DRAAF des Pays de la Loire
Sur le site national Agreste