Contenu

Les femmes dans les territoires #2

png - 415.3 ko

Oriane est passionnée d’équitation depuis l’âge de six ans et propriétaire d’un cheval ; c’est en observant le maréchal-ferrant qu’elle décide de s’orienter vers un CAP maréchalerie par apprentissage. Depuis deux ans, Oriane a créé son entreprise avec son compagnon, également maréchal-ferrant. "Nous nous occupons des chevaux du Puy-du-Fou, de chevaux de particuliers et de quelques ânes. J’ai également obtenu un CAP sellier-harnacheur ce qui me permet de varier les tâches car le métier de maréchal-ferrant est physiquement difficile. Aujourd’hui, nous avons pour objectif d’être présents sur les concours d’équitation".

 
SON PARCOURS Professeur des écoles, puis réorientation : CAP maréchalerie par apprentissage + installation comme maréchal-ferrant + CAP sellier-harnacheur.

SON PROJET Être présente sur les concours d’équitation

Nb : et au féminin, maréchal-ferrant se dit maréchale-ferrante !

 
Voir le référentiel du CAP maréchal-ferrant : http://www.chlorofil.fr/fileadmin/u...

En savoir plus sur le CAP sellier-harnacheur : http://www.onisep.fr/Ressources/Uni...