Contenu

Les principaux indicateurs de suivi du plan

Pour suivre l’évolution de l’usage des produits phytosanitaires et mesurer les progrès du plan Écophyto, trois indicateurs majeurs et complémentaires ont été développés : le NODU, le QSA et l’IFT.

QSA : Quantité de substances actives

Cet indicateur calcule les quantités (en kg) de substances actives contenues dans les produits phytosanitaires vendus.
En revanche, en raison des différentiels de doses d’utilisation entre les produits (cas des insecticides ou des fumigants par exemple), la QSA biaise la représentation des pratiques agricoles. Ainsi, la forte réduction ou augmentation de l’utilisation d’un produit utilisé à faible grammage à l’hectare aura que très peu d’effet sur l’évolution globale des ventes.

NODU : Nombre de doses-unités

C’est l’indicateur national de suivi du plan Écophyto depuis 2008.
Il est défini comme le nombre de doses unités appliquées sur une unité spatiale pendant une période donnée. En s’affranchissant des différentiels de doses, il permet une meilleure évaluation des évolutions des pratiques et permet d’additionner des substances très différentes en dose d’usage.

Pour aller plus loin : note méthodologique

IFT : Indicateur de fréquence de traitements

L’IFT comptabilise le nombre de doses de référence utilisées par hectare au cours d’une campagne culturale.
Pour un exploitant agricole, l’IFT permet d’évaluer ses progrès en termes de réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques. Il permet également de situer ses pratiques au regard de celles du territoire et d’identifier les améliorations possibles.

Pour aller plus loin : plaquette de présentation de l’IFT et calculette IFT