Contenu

Niveaux et voies de formation, diplômes

Une grande diversité de niveaux de formation :

L’enseignement agricole offre une grande diversité de niveaux de formation, de la 3ème aux classes préparatoires aux grandes écoles.

Niveau VI

  • 4ème et 3ème de l’enseignement agricole
  • Dispositif d’initiation aux métiers par l’apprentissage (DIMA)

Niveau V :

  • Le certificat d’aptitude professionnelle agricole (CAPA) permet d’entrer dans la vie professionnelle comme ouvrier qualifié des entreprises agricoles et para-agricoles.
  • Le brevet professionnel agricole (BPA) atteste l’acquisition d’une qualification professionnelle pour l’exercice d’une activité d’ouvrier qualifié dans le domaine agricole et para-agricole.

Niveau IV :

  • Le baccalauréat professionnel vise à former, en 3 ans, des ouvriers et employés hautement qualifiés et des responsables d’exploitation. Une poursuite d’études est possible, en BTSA principalement.
  • Le brevet professionnel (BP) atteste l’acquisition de la qualification pour exercer une activité professionnelle dans les domaines agricoles et para-agricoles, et permet de gérer une entreprise ou une exploitation agricole.

Niveau III

  • Le brevet de technicien supérieur agricole (BTSA) permet d’avoir la responsabilité d’une exploitation ou d’une entreprise agricole ou d’exercer une fonction de technicien supérieur salarié.

Tous niveaux

  • Le certificat de spécialisation (CS) est un complément de formation. Il prépare à un profil particulier d’emploi. C’est une formation destinée à l’adaptation à un emploi ou à une situation nouvelle, à répondre aux besoins impliquant un approfondissement de la formation acquise antérieurement. Son niveau (V à III) est le même que celui du diplôme dont il constitue un approfondissement.

Les voies de formation

  • La formation scolaire
    De la quatrième au BTSA, l’élève prépare des formations générales et technologiques ou professionnelles. L’enseignement est soit à temps plein en établissement, complété par des stages en entreprise (Lycées publics, CREAP, UNREP), soit en alternance entre établissement de formation et exploitation ou entreprise (MFREO).
  • L’apprentissage
    La formation initiale par apprentissage s’adresse aux jeunes de 16 à 25 ans. Elle leur permet de bénéficier, dans le cadre d’un contrat de travail d’une durée de un à trois ans, d’une formation en alternance entre centre de formation et entreprise. Le maître d’apprentissage en entreprise est pleinement associé à la réalisation des objectifs pédagogiques, en liaison avec le centre de formation d’apprentis. L’accès à la formation, la durée du contrat, les modalités du parcours pédagogique peuvent faire l’objet d’adaptations à la situation individuelle de l’apprenti, en fonction de ses acquis antérieurs.
  • La formation continue
    La formation professionnelle continue permet d’améliorer un niveau de qualification, d’acquérir une qualification professionnelle reconnue, une spécialisation, un perfectionnement. Ces formations s’adressent à toute personne justifiant d’un niveau initial de formation ou d’une période minimum d’expérience professionnelle : exigences variables selon le diplôme envisagé et le niveau de formation. La durée de formation est variable selon les formations et le niveau initial du stagiaire.