Contenu

Les alternatives au métaldéhyde pour lutter contre les limaces

La protection des cultures contre les limaces est un enjeu majeur. A ce titre, les granulés appâts contenant du métaldéhyde se révèlent souvent être des solutions efficaces.

Toutefois, lorsque les conditions météorologiques sont favorables aux limaces, des traitements répétés et mal maîtrisés peuvent conduire à une contamination des cours d’eau et provoquer le dépassement des normes en vigueur pour la production d’eau potable. Ceci d’autant plus que le métaldéhyde a la particularité d’être mal éliminé par les process de potabilisation, ce qui n’est pas le cas du chlorure ferrique qui constitue également une solution d’origine minérale tout aussi efficace.

Dans le cadre du plan Ecophyto, les acteurs régionaux concernés ont décidé de sensibiliser largement les utilisateurs au travers de deux plaquettes d’information :
- une plaquette de sensibilisation intitulée « Limaces et métaldéhyde : des enjeux forts », portée principalement par la DRAAF et l’ARS,
- une plaquette d’information intitulée « Limaces : Prévenir par l’agronomie plutôt que guérir par des traitements », portée par les partenaires agricoles les plus concernés (chambres d’agriculture, Arvalis, Cetiom, Coop de France Ouest et Négoce Ouest), et destinée à présenter tous les leviers agronomiques permettant de réguler les populations de limaces tout au long du cycle et ensuite à adapter les techniques de lutte chimique.

En complément, une plaquette d’information a été réalisée par le ministère de l’agriculture en octobre 2014.

Accès aux documents :
-> plaquette régionale « Limaces et métaldéhyde : des enjeux forts »
-> plaquette régionale « Limaces : Prévenir par l’agronomie plutôt que guérir par des traitements »
-> plaquette nationale