Contenu

Plan régional de l’agriculture durable Pays de la Loire

Pour relever le défi d’une agriculture compétitive, respectueuse de l’environnement et intégrée dans le développement durable des territoires, les Plans Régionaux de l’Agriculture Durable, institués par la loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche maritime (loi n°2010-874 du 27 juillet 2010), permettent de disposer au niveau régional d’une réflexion sur une vision de l’agriculture durable, conciliant efficacité économique et performance écologique, partagée par l’ensemble des acteurs concernés.

Dans les prochaines décennies, l’agriculture française devra répondre à un triple défi :

- Le défi alimentaire
La population mondiale augmente et devrait atteindre 9 milliards en 2050. L’agriculture française et européenne doit donc contribuer aux équilibres alimentaires mondiaux. Pour nourrir le monde et lutter contre la faim, la contribution de chaque région du monde sera nécessaire.

- Le défi environnemental
Le Grenelle de l’environnement a permis de mieux cerner les enjeux environnementaux pour l’agriculture. Ils concernent notamment la gestion quantitative et qualitative de l’eau, la contribution à la richesse de la biodiversité et des paysages, à la protection des sols agricoles, la maîtrise de la demande en énergie et la lutte contre le réchauffement climatique incluant le développement de la production d’énergie renouvelable.

- Le défi territorial
L’agriculture occupe encore plus de la moitié de la superficie nationale mais chaque année la France perd environ 90 000 ha de SAU soit l’équivalent de la surface d’un département tous les six ans.

Pour relever ces défis, les Plans Régionaux de l’Agriculture Durable (PRAD), permettent de disposer au niveau régional d’une réflexion sur une vision de l’agriculture durable, conciliant efficacité économique et performance écologique, partagée par l’ensemble des acteurs concernés.

Concrètement, les PRAD fixent les grandes orientations de la politique agricole, agro-alimentaire et agro-industrielle de l’Etat dans la région en tenant compte des spécificités des territoires ainsi que de l’ensemble des enjeux économiques, sociaux et environnementaux.

Le PRAD est établi par le préfet pour une période de sept ans à l’issue de laquelle un bilan de mise en œuvre doit être effectué.