Contenu

Pratiques culturales

Voir également les livraisons d’engrais aux distributeurs

Pays de la Loire : un contexte favorable à la production de pommes de table … et aux bioagresseurs
La pomme de table est la première production fruitière régionale (250 000 à 300 000 tonnes selon les années). La connaissance des pratiques phytosanitaires appliquées aux vergers de pommiers constitue donc un enjeu important, en particulier dans la perspective du plan Ecophyto, composante importante de la démarche « Produisons autrement ». Les vergers des Pays de la Loire bénéficient de conditions de production plutôt favorables (contextes pédo-climatiques, techniques de production, technicité des arboriculteurs...). Les rendements obtenus, aussi bien en pomiculture conventionnelle que biologique, l’attestent. Dans le contexte des Pays de la Loire, la pression des bioagresseurs (maladies et ravageurs) et les objectifs quantitatifs et qualitatifs de la filière concourent à la mise en œuvre d’itinéraires de protection des vergers parmi les plus soutenus à l’échelle nationale. Les arboriculteurs de la région s’engagent de façon significative dans la mise en œuvre de techniques préventives, prophylactiques et de biocontrôle. En pomiculture conventionnelle, plus des deux tiers des enquêtés déclarent être signataires d’une charte de qualité PFI (production fruitière intégrée). Toutes démarches confondues (PFI, agriculture biologique, autres démarches), plus de huit enquêtés sur dix déclarent être engagés.
VAL DE LOIRE : Pratiques culturales en viticulture 2013, une campagne 201 3 difficile d’un point de vue phytosanitaire
Dans de nombreux bassins viticoles, dont celui du Val de Loire, la pression parasitaire observée en 201 3 s’est révélée forte, générant un nombre important d’interventions phytosanitaires notamment fongicides. Les données 201 3 confirment que le vignoble du bassin Val de Loire fait l’objet d’une pression herbicide plus marquée qu’à l’échelon national moyen. Une tendance inverse est observée pour les interventions hors herbicides (fongicides et insecticides). Certaines pratiques recommandées progressent : l’enherbement, la mixité des techniques d’entretien du sol, certaines techniques d’application des produits phytosanitaires et de protection de l’applicateur.
Assolements et rotations en Pays de la loire
Alors que les assolements et les successions culturales observés dans la région ont eu tendance à se simplifier lors des dernières décennies, la diversification des cultures est l’un des principaux leviers agronomiques mis en avant pour accompagner la mise en œuvre du projet national vers l’agro-écologie. Sous l’angle des successions culturales, plusieurs profils se dessinent au sein de la région Pays de la Loire. Les spécificités pédoclimatiques, les opportunités et les contraintes propres à chaque territoire mais aussi les motivations, les choix et les ajustements réalisés par les agriculteurs concourent à générer ces différents profils. La lecture que feront les agriculteurs de la nouvelle PAC (2014-2020) et les choix qui en résulteront auront assurément des conséquences importantes sur les assolements et rotations des années à venir.

Pratiques culturales 2011

Blé tendre Une évolution des pratiques de fertilisation plus marquée que celle des phytosanitaires - 2 pages
Maïs grain Les maïsiculteurs ont fait évoluer leurs pratiques de fertilisation - 2 pages
Maïs fourrager Les maïsiculteurs-éleveurs ont fait évoluer leurs pratiques de fertilisation et font appel à moins d’interventions herbicides que pour le maïs grain - 2 pages
Colza À la recherche d’itinéraires culturaux cohérents avec les contextes locaux - 2 pages
Tournesol Une culture assez économe en intrants implantée sur 40 000 hectares - 2 pages
Pois protéagineux de printemps Une culture en perte de vitesse - 2 pages
Orge d’hiver L’orge d’hiver : une « seconde paille » dont les surfaces se maintiennent - 2 pages
Blé dur Blé dur : des surfaces sensibles aux perspectives économiques - 2 pages
Triticale Avec plus de 50 000 hectares, le triticale se positionne comme la seconde céréale à paille de la région - 2 pages
Prairie temporaire Une culture plurielle implantée sur environ 540 000 hectares - 2 pages
Prairies permanentes productives Des pratiques culturales assez extensives - 2 pages

Pratiques culturales (documents antérieurs)

2010 Peu d’évolutions marquantes des pratiques phytosanitaires dans le vignoble du Val de Loire - 6 pages
2006 La vigne : une culture très dépendante des produits phytosanitaires - 8 pages
2006 Peu d’évolutions marquantes dans les pratiques de protection phytosanitaire des grandes cultures - 8 pages
2006 Amélioration des pratiques de fertilisation - 8 pages