Contenu

Recensement Agricole 2020

Le recensement agricole 2020, organisé par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, débute le 1er octobre 2020. Toutes les exploitations des Pays de la Loire sont sollicitées : plus de 24 000 sont invitées à répondre directement au questionnaire dit « tronc commun » via internet, et plus de 6 000 vont recevoir la visite d’un.e enquêteur.rice afin de répondre à un questionnaire plus complet.
Le service régional de l’information statistique et économique (Srise) de la direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (Draaf) des Pays de la Loire mobilise près de 70 enquêteurs.rices pour réaliser cette opération. Ces enquêteurs.rices sont tenus.es au respect du secret statistique. Les données individuelles sont strictement confidentielles et utilisées agrégées dans un but uniquement statistique.

Qui est concerné par cette enquête et quand ?
Le recensement agricole (RA) débute le 1er octobre 2020 jusqu’à fin avril 2021. Opération décennale européenne et obligatoire, ce recensement a pour objectif d’actualiser les données sur l’agriculture française. En France, le RA2020 porte sur environ 450 000 exploitations agricoles, dont 30 000 dans les DOM. En Pays de la Loire, ce sont plus de 30 000 exploitations qui sont enquêtées.
Le recensement agricole étant une opération statistique obligatoire, toutes les exploitations agricoles sont invitées à y répondre.

Comment va se dérouler la collecte ?
La collecte des données se fait selon deux modalités simultanées :

  • Une collecte par internet : en 2020, pour la première fois, la collecte des informations se fait en ligne pour une grande partie des exploitations. Ce dispositif leur permet de répondre de manière sécurisée à un questionnaire quand ils le souhaitent, sans attendre le passage d’un enquêteur. Les exploitations concernées par ce mode de collecte reçoivent par courrier un identifiant personnel qui leur permet d’accéder à leur questionnaire en ligne.
  • Une collecte par enquêteur : un échantillon représentatif d’environ 70 000 exploitations métropolitaines (6 079 en Pays de la Loire) va recevoir la visite d’un.e enquêteur.rice pour les interroger sur un questionnaire plus détaillé. Ce dernier permet d’approfondir certaines thématiques, conformément au règlement européen et aux besoins de connaissance française. Chaque exploitant.e est personnellement contacté.e par un.e enquêteur.rice agréé.e, qui prend rendez-vous pour recueillir les informations nécessaires au recensement.
    Près de 70 enquêteurs.rices sont mobilisés.es en Pays de la Loire pour cette opération.

Accéder au questionnaire d’enquête
Cliquez ici Questionnaire_complet_metropole
Cliquez ici Questionnaire_tronc_commun

Les informations collectées sont-elles protégées ?
Le recensement agricole, reconnu d’intérêt général et de qualité statistique par le Conseil national de l’information statistique (Cnis) (visa n°2020X032AG), est obligatoire en application de la loi n° 51-711 du 7 juin 1951 modifiée sur l‘obligation, la coordination et le secret en matière statistique.
Les réponses à ces questionnaires sont protégées par le secret statistique et destinées aux services de statistique agricole du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Les exploitants ont obligation de répondre et les enquêteurs.rices sont tenus.es au secret professionnel, sous peine de sanction.

Que deviendront les données collectées ?
Les données individuelles collectées sont confidentielles et sont utilisées à des fins exclusivement statistiques ou pour des travaux de recherche scientifique ou historique.
Les résultats du recensement agricole 2020 seront mis à disposition de tous, sur le site Agreste, afin que tous les acteurs du monde agricole ainsi que le grand public puissent mieux appréhender l’agriculture française dans sa diversité, en termes de filière, de territoire, d’organisation… Les données collectées restent anonymes.
Au-delà de publications nationales, les résultats des recensements pourront être diffusés sous forme de cartes ou de tableaux, à l’échelle régionale, départementale, communale ou encore cantonale, offrant ainsi une connaissance fine et localisée de l’agriculture.

A quoi va servir ce recensement ?
Le recensement agricole fournit des données essentielles pour mesurer le poids de l’agriculture française au sein de l’Union européenne.
Ces données de base, complétées tous les 3 ans environ par celles des enquêtes intermédiaires de « Structure », permettent de contribuer à l’évaluation des politiques européennes et nationales d’aides aux exploitations.
Les recensements décennaux, exhaustifs, fournissent également une photographie très précise du monde agricole sur les plus petits territoires de la métropole et des départements d’Outre-mer, et sur toutes les filières de productions végétales ou animales, y compris les plus petites, telle que l’apiculture par exemple.
Pour tous les acteurs du monde agricole, le recensement constitue ainsi un socle de références pour les 10 ans à venir dans de nombreux domaines.