Contenu

Reconnaissance des 23 premiers groupements d’intérêt économique et environnemental (GIEE) en Pays de la Loire

Les GIEE sont des collectifs d’agriculteurs reconnus par l’État qui s’engagent dans un projet pluriannuel de modification ou de consolidation de leurs pratiques en visant à la fois des objectifs économiques, environnementaux et sociaux. Ils constituent l’un des outils structurants du projet agro-écologique pour la France, engagé par le ministre de l’Agriculture le 18 décembre 2012, pour impulser la transition écologique des modes de production de la filière agricole.

Lors des commissions régionales de l’économie agricole et du monde rural des Pays de la Loire (COREAMR), le 13 mai 2015 et le 16 novembre 2015, vingt trois projets ont reçu un avis favorable pour être reconnus groupements d’intérêt économique et environnemental.

Les arrêtés de reconnaissance ont été signés le 3 juillet 2015 et le 29 décembre 2015 par le préfet de la région Pays de la Loire.

« Les GIEE sont nés : ils permettront aux agriculteurs d’agir collectivement pour l’agro-écologie », a déclaré Stéphane le Foll lors de la signature des premiers GIEE.

Ces vingt trois premiers GIEE reconnus en Pays de la Loire illustrent la diversité des thématiques retenues en région, parmi lesquelles : conservation des sols, méthanisation collective, développement agricole en territoire péri-urbain, amélioration des performances dans une économie de proximité, réduction des intrants, autonomie alimentaire et protéique, pérennisation des exploitations respectueuses du milieu naturel.