Contenu

Réforme de la formation professionnelle : un plan d’accompagnement des établissements publics agricoles

L’enseignement agricole, public en particulier, est connu pour ses capacités d’adaptation aux évolutions dans son champ d’action, qu’il s’agisse de répondre aux préoccupations environnementales, sociétales, ou pédagogiques.

Les centres de formation d’apprentis (CFA), centres constitutifs des établissements publics d’enseignement agricole (EPLEFPA), sont les premiers impactés par la rénovation en profondeur de l’apprentissage voulue par le gouvernement et la représentation nationale.

En positionnant l’apprentissage, à l’instar de la formation professionnelle continue, dans le champ de la concurrence, en modifiant le rôle des acteurs (financement par les nouveaux opérateurs de compétences au lieu des régions), en faisant de l’apprenti et de l’entreprise les acteurs de la construction du parcours de formation, ou en introduisant l’obligation de certification qualité, notamment, la loi amène les CFA à repenser leur organisation globale et leurs relations avec leur environnement.

Le premier cercle de celui-ci, pour les CFA publics, est celui de l’EPLEFPA, la formation professionnelle étant un champ de compétences partagé avec le lycée, pour les élèves et étudiants, le centre de formation et de promotion professionnelle agricole (CFPPA), pour les stagiaires de la formation continue, et l’exploitation en sa qualité de support pédagogique pour tous les apprenants.

La DRAAF (SRFD) des Pays de la Loire a initié, au cours du premier semestre 2018, une réflexion collective avec les établissements, pour anticiper les adaptations à ces changements.
Plus récemment, la Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER) du ministère a construit un plan d’accompagnement triennal pour les établissements publics, doté budgétairement, pour faciliter la transition, et portant sur les axes suivants :

  • Pilotage et organisation
  • Fonctionnement
  • Offre de service

Le plan a été présenté officiellement aux directeurs d’établissements et de centres de formation, en séminaire national les 17 et 18 octobre dernier, en présence de Didier Guillaume, ministre de l’agriculture et de l’alimentation, et de Muriel Pénicaud, ministre du travail : https://www.actualite-de-la-formati...