Contenu

Soirée d’informations et d’échanges sur la rage

Le 11 février 2016 la DRAAF Pays de la Loire a organisé à Oniris-Nantes une soirée d’échanges et d’information sur la rage.

Après une présentation de la situation épidémiologique de la rage animale et de la pathogénie de la rage chez les carnivores domestiques par Évelyne Picard Meyer du Laboratoire National de Référence de Nancy , le volet santé humaine a été largement traité par Pascale Morineau Le Houssine du Centre anti-rabique de Nantes.

La rage humaine est une maladie négligée dans les pays en voie de développement et le mode de contamination est essentiellement lié à des morsures de carnivores.

Pour les pays indemnes de rage, les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé paraissent peu adaptées au faible niveau de risque et les centres ne disposent d’aucune recommandation nationale officielle.

En 2014 le centre anti-rabique de Nantes a géré 284 cas de morsures dont 131 consultations médicales avec indication de vaccination post-exposition. Les contacts identifiés comme les plus à risque (Type III) représentent 58% des morsures en 2014. En cas de morsure, griffure avec une chauve-souris, le centre anti-rabique met en place un traitement immédiat.

Fabienne Buret, Inspecteur de Santé Publique Vétérinaire à la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la Forêt des Pays de la Loire, a ensuite présenté la stratégie réglementaire vis à vis de la rage animale en insistant sur les mesures de prévention de notre forteresse indemne.
Les cas récents (2011, 2013 et 2015) de rage importée demandent une forte mobilisation tant dans le domaine de la santé animale que dans le domaine de la santé humaine.
F.Buret a souligné l’importance du réseau des vétérinaires dans cette veille opérationnelle et des actions de communication envers le public.

Le public nombreux a largement échangé sur les particularités des chiroptères et sur la vigilance lors des séjours à l’étranger.

La rage est bien une maladie d’actualité même si elle est absente de notre territoire métropolitain.