Contenu

Peste porcine africaine Vigilance

Peste porcine africaine Vigilance

Programme et présentations de la réunion régionale PPA du 4 octobre 2018

Deux cas de peste porcine africaine ont été confirmés le 13 septembre 2018 chez des sangliers en Belgique, à proximité de la frontière française.
Les départements des Ardennes, Meuse, Meurthe et Moselle et Moselle sont placés en surveillance renforcée eu égard à leur proximité géographique avec la zone infectée en Belgique. Des mesures de zonage et de restriction de mouvements sont mises en place ainsi qu’une surveillance renforcée des cadavres de sangliers.
La France est indemne de cette maladie et de nombreux foyers sont recensés dans le Nord et l’Est de l’ Europe dans des élevages de porcs et sur des sangliers.
Les conséquences économiques d’un éventuel foyer pour la filière porcine française seraient considérables, avec la perte du statut indemne du territoire ou de zones.
Un plan d’action (format pdf - 270.1 ko - 17/09/2018) national est mis en œuvre reposant sur des mesures de prévention, surveillance et de lutte.
La vigilance de tous est donc de rigueur. Une campagne de sensibilisation auprès du grand public a été lancée au plan national. Le message est simple : pour éviter que des sangliers ne se contaminent, ne jetez pas les restes de repas dans la nature, déposez les dans des poubelles.
Les éleveurs de porcs, les chasseurs et les professionnels de la filière doivent appliquer strictement les mesures de biosécurité afin d’éviter d’introduire le virus.
Une fiche biosécurité (format pdf - 68.5 ko - 17/09/2018) sur les mesures obligatoires en élevages et durant les transports est largement diffusée par les professionnels.
La surveillance de la peste porcine dans la faune sauvage repose sur le réseau SAGIR (ONCFS et Fédérations des chasseurs).
Les éléments d’actualité sont mis en ligne sur le site de la plate forme d’épidémiosurveillance (https://www.plateforme-esa.fr/) ainsi que sur le site du Ministère (http://agriculture.gouv.fr/la-surve...)
Au niveau régional, une réunion des acteurs est organisée le 4 octobre par la DRAAF Pays de la Loire en lien avec le Comité régional porcin.
Rappel
La peste porcine africaine est une maladie très contagieuse, non transmissible à l’homme, qui menace les porcs et des sangliers. Elle peut se transmettre entre animaux de proche en proche ou à longue distance via notamment le transport de denrées contaminées.

  • PPA_DeclarationPetitsDetenteurs_et_Vigilance (format pdf - 652.2 ko - 25/09/2018)Fiche relative à la déclaration des détenteurs particuliers de porcs et sangliers et reprenant les mesures sanitaires à respecter
    Document à destination des maires et des vétérinaires pour affichage