Contenu

Comptes provisoires de l’agriculture - Pays de la Loire - Revenu moyen 2019 amputé par des charges plus lourdes
En 2019, le revenu net d’entreprise agricole par actif non salarié (RNEA/Utans) se replierait à nouveau, plus modestement toutefois qu’en 2018. La valeur de la production agricole ligérienne (subventions comprises) progresserait de 1 ,3 % par rapport à 201 8, la hausse de 2,3 % du chiffre d’affaires des productions animales faisant plus que compenser le recul de 0,6 % de celui des productions végétales ... Voir l’étude et son annexe
 
Les aides PAC surfaciques du second pilier augmentent entre 2014 à 2016
En 2016, dans la région des Pays de la Loire, le montant des aides surfaciques du second pilier s’élève à 43 M € (soit 6,7 % de l’ensemble des aides PAC surfaciques) ... Voir l’étude
 
Des évolutions contrastées du résultat des exploitations agricoles
Après une hausse de 44 % en 2017, le résultat courant avant impôt des exploitations agricoles des Pays de Loire se replie de 14 % en 2018. Le résultat moyen est de 41 500 € soit 25 700 € par actif non salarié. Ce résultat est comparable à la moyenne quinquennale observée sur la période 2013 - 2017. Le résultat progresse pour quatre exploitations sur dix en région et pour une exploitation sur deux en France. Voir l’étude
 
Les agriculteurs en Pays de la Loire en 2011 et 2019
Le nombre d’exploitants agricoles a fortement baissé au cours des dernières années, notamment en élevage bovin. Entre 2011 et 2019, seulement trois départs sur cinq ont été remplacés. Près d’un exploitant sur deux en Pays de la Loire a plus de 50 ans, et un sur cinq plus de 57 ans. Ces problématiques de renouvellement et de vieillissement touchent différemment les orientations agricoles et les territoires. 18 % des exploitations seraient à transmettre dans les cinq ans. Lire l’étude