Contenu

Enquête “Terres labourables 2021”

Service producteur
Service de la Statistique et de la Prospective (SSP) du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, Bureau des statistiques végétales et animales.

Objectifs
pour les grandes cultures, estimer :
- les rendements de la récolte 2021 ;
- les évolutions de surfaces de la récolte 2022, après les semis d’automne.

Principaux sujets traités
- surfaces et rendements de l’ensemble des grandes cultures présentes sur l’exploitation ;
- quantité d’eau pour l’irrigation du maïs (grain et fourrage) ;
- prévision de l’assolement en grandes cultures de la récolte suivante ;
- stocks à la ferme de la récolte précédente susceptibles d’être commercialisés auprès d’un collecteur en : blé tendre, orge, colza et maïs grain.

Comment va se dérouler la collecte ?
Mode de collecte : par téléphone.
Dix-sept enquêteurs du Service Régional de l’Information Statistique et Économique de la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt sont chargés par le SSP de collecter les informations auprès des producteurs concernés par l’enquête.

Champ géographique
France métropolitaine

Périodicité
Annuelle

Qui est concerné par cette enquête et nombre d’unités enquêtées ?
Un échantillon représentatif de producteurs cultivant au moins 5 hectares de grandes cultures.
En région Pays de la Loire, 1 236 exploitations sont enquêtées en 2021.

Quand se déroule l’enquête ?
Cette enquête se déroule en deux ou trois vagues :
- en août-début septembre 2021 : après les moissons de l’été ;
- en novembre-décembre 2021 : après les semis et les récoltes de l’automne ;
- en avril-mai 2022, vague optionnelle : en fonction des éventuels aléas climatiques survenus lors des semis de l’automne, puis de l’hiver.

Accéder au questionnaire d’enquête
cliquez ici

Les informations collectées sont-elles protégées ?
L’enquête « Terres labourables » est reconnue d’intérêt général et de qualité statistique par le Conseil national de l’information statistique (Cnis) (visa n°2021A077AG).
Elle relève de la loi n°51-711, du 7 juin 1951, sur l’obligation, la coordination et le secret en matière de statistique et de la loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés. Les données recueillies sont couvertes par le secret statistique et ne sauraient en aucun cas être utilisées à des fins de contrôle administratif, fiscal ou de répression économique. Les enquêteurs sont tenus au secret professionnel.

Accéder aux résultats de l’enquête précédente
Les résultats de l’enquête ne sont pas diffusés en tant que tels ; ils sont utilisés avec d’autres sources de données afin d’établir les estimations de production en grandes cultures, aux niveaux départemental, régional et national.