Contenu

Fiche filière volailles - édition 2020

En 2018, les Pays de la Loire représentent 24 % de la production nationale de volailles, en volume comme en valeur. La production ligérienne avicole (volailles et œufs) pèse plus d’un milliard d’euros, soit 16 % de la production agricole régionale, contre 7 % au niveau national. Cette proportion est d’un quart en Sarthe et Vendée.
De 2009 à 2015, la production ligérienne de volaille a continuellement progressé. Après la baisse en 2016 du fait de la grippe aviaire, pénalisant l’export, les abattages régionaux de volaille se sont stabilisés en 2017. En 2018 et 2019, ils sont en net recul, principalement du fait de la fermeture fin mai 2018 de l’abattoir vendéen spécialisé en poulet export. La Vendée concentre encore 39 % des abattages régionaux de volaille et les trois quarts de ceux de canards. Les Pays de la Loire comptent 78 signes de qualité avicoles, et plus de 40 % des abattages nationaux de poulets sous signe de qualité s’effectuent dans la région en 2018. Au cours des quinze dernières années, la consommation française de viande de poulet a augmenté de près de 80 %.
Du fait de la présence de grands groupes comme LDC ou Terrena, les entreprises de transformation et conservation de viande de volaille concentrent le cinquième du chiffre d’affaires et près du quart de l’emploi des IAA régionales.
Le revenu courant avant impôts s’établit à 37 k€ par UTA non salariée en 2018, en hausse de 19 % par rapport à la moyenne triennale 2015-2017. En 2019, pour toutes les espèces, les prix à la production sont en hausse par rapport à 2018 et aux moyennes quinquennales. Le poste aliments représente toujours plus de la moitié des charges.
Voir la fiche et ses annexes
  • fiche (format pdf - 1.9 Mo - 16/04/2020)
  • annexes (format xlsx - 159.2 ko - 16/04/2020)