Contenu

La Feuille de route Ecophyto 2+ des Pays-de-la-Loire

Les États généraux de l’alimentation qui se sont tenus en 2017 ont confirmé l’ambition retenue pour le plan écophyto 2 et ont appelé à accélérer son déploiement effectif. Cette ambition s’est traduite par la publication le 25 avril 2018 du plan d’actions sur les produits phytopharmaceutiques et une agriculture moins dépendante aux pesticides, et le 22 juin 2018 du plan de sortie du glyphosate.

Le plan Ecophyto 2+, actualisé pour prendre en compte les orientations retenues à l’issue des Etats Généraux de l’Alimentation, a vocation à apporter une nouvelle impulsion pour atteindre les objectifs de réduire les usages de produits phytopharmaceutiques de 50 % d’ici 2025 et de sortir du glyphosate d’ici fin 2020 pour les principaux usages et au plus tard d’ici 2022 pour l’ensemble des usages.

Forts de ces éléments, les ministères en charge de l’agriculture, de l’écologie, de la santé et de la recherche ont mis en place un pilotage stratégique interministériel du plan écophyto, qui s’appuie d’une part sur les Préfets de région et les Conseils régionaux pour assurer une déclinaison régionale des actions, et d’autre part sur les plans de filière pour identifier des objectifs et des leviers adaptés au contexte des différentes productions.

Avec une production estimée à 6,5 Mds € de biens produits, soit 10 % du chiffre d’affaires national, les Pays de la Loire se situent au quatrième rang des régions agricoles françaises. La région se caractérise par une grande diversité des productions animales et végétales et par une forte progression des surfaces cultivées en agriculture biologique (8,5 % de la SAU). Malgré une relative stabilité des usages depuis 2014 dans la région, la réduction de l’utilisation et des impacts des produits phytopharmaceutiques reste un enjeu structurant pour la transition agroécologique de l’agriculture ligérienne.

Le présent document constitue ainsi la mise à jour de la feuille de route régionale élaborée en 2017 et validée le 5 février 2018 par la Commission agroécologie (CAE) des Pays de la Loire. Cette nouvelle feuille de route régionale a été établie sur la base d’un bilan des actions conduites et d’un état des lieux actualisés au 30 juin 2019. Elle s’articule autour de trois axes structurants :

-  Sensibiliser les acteurs agricoles et accompagner les agriculteurs de la région vers une forte réduction ou l’arrêt de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques, notamment les plus toxiques pour l’environnement et la santé,
-  Améliorer la connaissance de l’exposition des utilisateurs et de la population aux produits phytopharmaceutiques et prévenir les risques sur l’environnement et la santé,
-  Sensibiliser et accompagner les structures de formation vers une amélioration de la promotion de la multi-performance et des systèmes économes en intrants.

La réalisation de ces actions fera l’objet d’une communication claire et ciblée, réalisée autour de projets concrets apportant une réelle plus-value. La bonne mise en œuvre des actions, leur avancement et l’atteinte des objectifs définis seront évalués grâce à des indicateurs simples et pertinents et un bilan sera présenté chaque année à la CAE.